:: Concerts en vidéo  :: Voir extraits

:: Musique en écoute  :: Extraits


Concerts et spectacles >> "Les vieilles femmes et la mer"

Blandine Jeannest : soprano
Martine France : guitare et zarb
Jean Pierre Schneider : peinture

    
Programme des musiques

- Martine France : Un monde libre
- Monteverdi : La lettera Amorosa
- Martine France : Général Alcazarb
- Monteverdi : Lamento d'Arianna
- Villa Lobos : Etude 12
- Martine France : Et pas un cheveux...
- Caccini : Pien d'amoroso affetto
- Caccini : O che felice giorno
- Martine France : Cette aube immense
- Caccini : Tutto di piango

Ce programme de l’ensemble Orion nous plonge au coeur du lyrisme méditerranéen. Il s’agit de trouver une proximité émotionnelle avec ceux qui nous précédé tout en parlant le cœur et la langue d’aujourd’hui Les interprètes ont choisi une forme originale où le repertoire vocal est ponctué de conduits de percussion et de compositions pour guitare alternant avec la poésie.

L’ensemble Orion se réfère à une constellation à laquelle il emprunte l’idée de diversité et d’unité : La voix parlée et chantée de Blandine Jeannest, les différents instruments joués par Martine France (guitare et zarb ) , leurs compositions personnelles empruntent des registres contrastés et forment une constellation sonore renouvelée autour d’un thême choisi pour chacune de leurs créations

C’est un coup de foudre pour le texte de Ritsos « les vieilles femmes et la mer « paru chez Fata Morgana qui est à l’origine de leur dernière création : Monteverdi Ritsos . l’intensité poétique du texte , sa portée tragique , la présence sensorielle de la mer et des îles grecques ont conduit les interprètes au cœur de la sensibilité et de la spiritualité méditerranéenne . le rapprochement avec la déclamation poétique de monteverdi s’est fait de lui-même puisqu’elles avaient consacré leur dernier disque « il pianto amoroso « au lyrisme du baroque italien . Dans cette musique c’est la déclamation poétique avec ses âpretés et ses ruptures qui dicte la cinétique musicale inspiré des accents du corps et des affects . il s’agit de passion ,de vie et de mort sous le soleil implacable de la tragédie antique dont l’écho nous parvient à travers la parole des vieilles femmes . La liberté de leur langue épurée par les années et la proximité de la mort a inspiré les compositions de Martine France au caractère d’improvisations . Les scansions du zarb soulignent la présence dramatique de Blandine Jeannest . L’accordéon parfois déchire le voile de la pudeur antique et découvre "un azur bourdonnant de silence"

Nikos Graîkos présentera l’œuvre de Ritsos et prêtera sa voix au spectacle pour nous faire entendre la langue du poète .

A l’issue du spectacle un moment d’échange permettra au public de mieux connaître l’univers de l’auteur . Un verre de l’amitié suivra